Découvrez les nouveaux articles sur le CBD par mail :

SOLDES : Jusqu'à -60% de remise et 10% supp dès 200€ | code: supercbd

CBD et test salivaire : est-il détectable ?

Dépistage de drogue et CBD

Les tests salivaires ne sont pas destinés à déceler la présence de CBD, car il n'est pas considéré comme une substance illicite. La plupart des produits à base de CBD contiennent également du THC, une molécule dont la consommation est réglementée.

Comment ces tests fonctionnent-ils ? Est-il possible de détecter le CBD lors d'un test salivaire ? Quel type de drogues peut être détecté ? Comment se prémunir de tout risque de positivité lors d'un contrôle pour la présence de cannabis ? Tenez-vous au courant de tout !

Qu'est-ce que le CBD et le test salivaire ?

Le CBD est issu de l'extraction de la plante de chanvre ou du cannabis. Il existe plus de 100 cannabinoïdes, mais les deux principaux sont le CBD et le THC.

Le CBD est non-psychoactif contrairement au THC qui produit des effets psychotropes. En France, le taux de THC dans les produits à base de CBD ne doit pas dépasser 0,2 % conformément aux règlements en vigueur.

Il est présent dans de nombreuses formes, en petites quantités, telles que les huiles, les fleurs et les liquides de vapotage.
Quelles sont les raisons d'opter pour un test salivaire et comment fonctionne-t-il ? Il peut être utilisé pour déterminer si vous avez consommé des substances illicites. Pour effectuer un dépistage, il suffit d'insérer une bandelette de prélèvement de salive à l'intérieur de la joue. Un test chimique est positif si une concentration particulière est détectée grâce à un réactif. Si le composé chimique ne se trouve pas dans votre salive, le test sera alors considéré comme négatif. Il faut seulement quelques minutes pour obtenir le résultat. Le contrôle de police est qualitatif et non pas quantitatif, car ils sauront s'il y a eu consommation de drogue, mais pas en quelle mesure.

Fleurs de CBD et test salivaire

Les produits au CBD contiennent des traces de THC, détectables au test salivaire.

Les produits à base de CBD peuvent varier en ce qui concerne la quantité de THC qu'ils contiennent. Il existe un risque que le test de dépistage soit positif à cause de cette dose. Avec un taux inférieur à 0,2 %, les risques sont minimes.

Cependant, certains produits contiennent plus de composants. Certains produits à base de cannabis, tels que des fleurs de CBD, des e-liquides pour vapotage, des huiles et des produits à spectre complet, contiennent divers composants actifs du cannabis, dont le THC. Il est important de vérifier les doses des produits achetés pour éviter à la fois un contrôle positif et des effets psychotropes liés au THC.

Le temps et la fréquence des prises de CBD influeront sur les résultats d'un test salivaire. La combustion régulière de fleurs peut avoir des effets plus puissants que les huiles essentielles. La durée de présence du THC dans la salive est nettement plus longue. Une consommation régulière, bien que non quotidienne du CBD peut entraîner des tests positifs pendant 24 heures.

Selon une enquête auprès des utilisateurs de CBD, fumer des fleurs semble être la méthode de consommation la plus perceptible. Sur 19 personnes testées, 6 ont été positives au test et 5 d'entre elles l'ont été après avoir consommé le produit.

La fréquence et la provenance des produits consommés ont un impact significatif sur leur taux de positivité, notamment en Suisse et en Belgique où ce taux est généralement supérieur à 0,2 %.

Le site Drogues-Info-Service fournit des informations détaillées sur les différents délais de détection des drogues en fonction du niveau et du métabolisme de consommation.

Peut-on être contrôlé par la police à l'aide d'un test salivaire pour déterminer si l'on a consommé du CBD ?

controle de police sur le CBD

Les forces de police peuvent à tout moment exiger un test salivaire à toute personne dont ils soupçonnent une consommation de stupéfiants. Elles vérifient votre usage de drogues telles que le cannabis, le THC, la cocaïne, l'ecstasy, et autres.

Il est important de rappeler que ce n'est pas le cannabidiol (CBD) qui est recherché. Si vous refusez de passer ce test, vous risquez d'être sanctionné par une amende et la perte de points sur votre permis de conduire.

Selon l'article L 235-2 du Code de la Route, la police peut vous demander de faire un test de dépistage d'alcool en cas d'infraction ou bien après un accident ayant causé des blessures ou la mort. Les tests de dépistage pour la drogue et l'alcoolémie sont obligatoires dans ce cas.

Les forces de l'ordre sont autorisées à procéder à des contrôles, que vous soyez en mouvement ou à l'arrêt. En cas de doute sur vos compétences de conduite, il se peut qu'on vous demande de passer un test. Tous les usagers de la route, qu'ils soient automobilistes, motards ou cyclistes, peuvent être amenés à effectuer ce test.

Le test salivaire est un outil efficace pour déterminer la présence de diverses drogues, dont le tétrahydrocannabinol.
Le test salivaire permet de détecter le cannabis et sa teneur en THC, ainsi que la cocaïne, l'héroïne et les amphétamines.

Le CBD n'est donc pas recherché, mais il se trouve généralement associé au THC (dans des concentrations supérieures à 0,2 %) dans les produits contenant du cannabis.

Plus la dose de CBD consommée est élevée, plus les risques d'un test positif à cause des traces de THC sont grands. De minuscules particules s'accumulent dans la bouche après avoir été inhalées.

Les fleurs de CBD contenant généralement un taux de THC supérieur à 0,2 % peuvent donner un résultat positif lors d'un test salivaire de dépistage du CBD. Le rythme d’élimination des substances peut varier selon le métabolisme de chaque personne.

Quels types de drogue peut détecter un test salivaire ?

Le test salivaire réaliser lors d’un contrôle routier permet de détecter principalement le cannabis, mais aussi les opiacés, les amphétamines, ou encore la cocaïne.

Quels sont les délais pour détecter une drogue dans un test salivaire ?

La consommation occasionnelle de cannabis (et donc de THC) peut être détectée jusqu'à 8 heures après sa prise, alors que pour une consommation régulière, cette durée peut s'étendre jusqu'à 8 jours.

Les opiacés peuvent être détectés jusqu'à 48 heures après leur utilisation, notamment l'héroïne.

La consommation de cocaïne peut être détectée jusqu'à 48 heures après son utilisation.

Les amphétamines peuvent être détectées jusqu'à 60 heures après leur consommation.

 

Comment éviter d’être positif à un test salivaire pour le CBD ?

Le CBD peut être consommé sous diverses formes telles que les fleurs, les résines, les infusions, les e-liquides, les huiles, les gélules et même sous forme de cristaux purs.

Les consommateurs peuvent réagir différemment à un produit en fonction de leur métabolisme, même s'ils ont des habitudes de consommation similaires.

Il est conseillé d'éviter certains produits contenant du CBD afin de ne pas être testé positif lors d'un test salivaire. Certains produits peuvent contenir des quantités plus élevées de THC, et sont donc plus susceptibles d'être détectés.

Certaines huiles, liquides de vapotage, résines et fleurs contiennent un taux de cannabinoïdes particulièrement élevé. Ces produits libèrent des particules de THC directement dans la bouche lorsqu'ils entrent en contact avec la salive, afin de contrer un test salivaire.

Il est préférable d'opter pour des articles de qualité, vérifiés par des laboratoires et provenant de vendeurs reconnus, pour éviter toute mauvaise surprise. Les concentrations de THC dans les huiles, les e-liquides et les fleurs sont très variées. En France, ils sont autorisés jusqu’à 0,3% de THC.

Vérifiez d'où viennent les produits que vous achetez en ligne. L'application de la législation en matière de cannabis varie selon les pays et certains d'entre eux autorisent des pourcentages de THC plus élevés que ceux qui sont admis en France, à l'instar de la Suisse, grand producteur de chanvre et de cannabis.

Les produits isolats, dont le CBD a été séparé de la plante de chanvre et qui peuvent être trouvés sous sa forme la plus pure à 98 % ou plus, permettent d'obtenir des huiles et des liquides de vapotage sans THC.

Il est primordial de s'hydrater régulièrement pour diluer le sang, la salive et l'urine. Le test salivaire au CBD présente un risque de résultat positif plus faible.

Pour ceux qui veulent être intransigeants, il est possible de se procurer des tests salivaires pour vérifier la consommation de CBD avant de prendre le volant. Cela permettra d’éviter un test salivaire positif lors d’un contrôle de police.

 

En résumé, il est peu probable que le CBD soit détecté lors d'un test salivaire.

Les tests salivaires ne sont pas conçus pour détecter le CBD, car ce composé n'a pas de conséquences nocives à part la somnolence. Prenez tout de même des précautions lorsque vous conduisez.
Ces dépistages visent à détecter la présence de drogues illicites telles que le cannabis, le THC, la cocaïne et les opiacés. Si vous consommez des produits à base de CBD, seule la présence de THC pourra être détectée. Même si le taux de contamination est faible dans les articles que vous consommez (moins de 0,2 %), il existe un risque de résultat positif au test.

Il se peut qu'un test antidrogue donne un résultat positif, bien que vous n'ayez pas consommé de THC. En cas de litige, demandez un test urinaire ou une prise de sang pour prouver que vous ne dépassez pas le seuil légal de 0,2 % de THC dans votre organisme.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,